samedi 4 août 2018

Voir Venise et mourir





Londres, 23 janvier 1901. Quand Alistair se baisse pour ramasser un étrange cylindre doré lors du sacre d’Edouard VII, il ne pense certes pas réveiller les fantômes d’un passé meurtrier. Revenu d’entre les morts, Atropos, l’un des tueurs les plus dangereux d’Europe menace de semer le chaos et annonce sa prochaine cible : un énigmatique « avorton du Lion ». Alistair se voit contraint de repartir sur les traces de celui qu’il a déjà tué une première fois ou, du moins, de trouver et d’éliminer celui ou celle qui a eu le mauvais goût de ressusciter l’un des pires cauchemars des services secrets britanniques et français. Envoyé à Venise pour éradiquer le mal renaissant, Alistair ne saurait plus compter sur l’aide de ses deux jeunes cousins, Meredith devant faire son entrée dans le monde et Benedict profitant de ses études en ingénierie à Cambridge ; quant à Miss Hayley Fortescue, la gouvernante-infirmière, il n’ose plus même y songer. Le retour du loup solitaire, somme toute.

Cette troisième enquête des cousins Clifford nous plonge dans les mystères de la Sérénissime à l’aube du XXème siècle, quand le roi d’Italie peine encore à maintenir la toute nouvelle unité italienne.

https://www.babelio.com/livres/Montariol-Voir-Venise-et-mourir-Les-enquetes-des-cousins-Cl/1040933




Une lecture agréable, un bon moment qui m'a poussé à acquérir les deux autres enquêtes que j'ai lues avec autant de plaisir.

1 commentaire:

  1. Le tableau de ta bannière est très beau et étonnant : une table dressée dans une gondole :) Chez moi les fêtes du 15 août ont commencées, la foire juste devant chez moi, une horreur.

    RépondreSupprimer