samedi 28 août 2010

La gondole verte ( :-)

Ah, cette gondole verte ! Elle a été l'objet de bien des bavardages sur un certain campiello. Certains l'ont même prise pour modèle !

Au fil des jours..



Voilà, ça y est, je viens de prendre conscience que c'est pour vraiment bientôt. J'ai commencé le rassemblement des indispensables: titres de voyage enregistrés et imprimés, documents officiels, plans, notes, médicaments....etc. Cet après-midi, un petit tour dans les armoires, quelques vérifications d'usages et quelques hésitations entre gros pull , passe-montagne et maillot...:-))
On me dit qu'il fait chaud à Venise,pas trop j'espère.La valise sera vite prête.Je vais pouvoir penser au bien-être " culinaire" de celui qui reste de garde, faire quelques derniers achats et puis, voilà, nous serons très vite "jeudi à l'aube", pourvu que j'entende le réveil :-)


vendredi 27 août 2010

mercredi 25 août 2010

Blond vénitien

Jacques Louis DAVID 1748-1825

Vénitienne à sa toilette

Blond vénitien des cheveux dénoués.
Nacre dorée du corps dénudé.
Vagues soyeuses

mardi 24 août 2010

Je file vers le ciel...

Tel une fusée, le campanile de San Moïse insère sa haute silhouette entre calle et immeubles et semble nous dire " Je file vers le ciel"..
Pour autant qu'il ne lui vienne pas l'envie de décoller...

lundi 23 août 2010

Le traghetto...."chocolat"


Le traghetto san Toma

Couleur soleil le palais Marcello dei Leoni dont le nom vient des deux lions romans qui proviennent peut être de l'église primitive de San Toma (XIII e).C'est dans ce palais au bord du Grand Canal que vécut l'historien Pompeo MOLMENTI.


ces petits lions sont situées de part et d 'autre de la porte d'entrée du palazzo






Le palais Giustinian.
En débarquant suivez l'odeur Vizio Virtù :-) (clic)

dimanche 22 août 2010

Promenade à Murano

Le traghetto pour Murano .Bruno Gherri -Moro ( 1899-1967)

Bien sûr, nous n'empruntons pas un traghetto.
La traversée eut été plus romantique mais moins rapide et de toute façon, à présent, c'est le vaporetto qui est de rigueur. A l'arrivée, nous sommes attendues et invitées à commencer notre visite par un atelier situé un peu à l' écart de la voie habituelle. Puisque nous sommes venues pour ça, nous obtempérons.En effet, j'ai envie de faire découvrir le travail du verre à Justine qui nous accompagne.

Nous voici donc fondamenta Serenella. L'accueil est certes fleuri mais payant.:-) Nous versons notre "obole" et nous installons pour 10 minutes de démonstration.

Des fleurs en pâtes de verre,c 'est un peu kitch mais le lustre lui, est magnifique.c'est inutile que je jette un oeil sur l'étiquette :-) aussi beau qu'il soit, il dénoterait dans mon intérieur.On se résigne comme on peut. Vous savez ça aussi !





Passage obligé par la boutique, tout est beau, j'voudrais bien mais j' peux point.Ma visa me l'interdit !La mauvaise!

Un peu en retrait , dans une cour, une jolie petite boutique me fait de l'oeil mais déjà ..on m'appelle d'un autre côté...


Nous reprenons le fil de notre promenade, allant de ci, de là, traversant un joli campo,

croisant une intrigante silhouette...





nous arrivons en vue du phare mais avant, puisque nous avons raté le vaporetto pour les Vignole, nous nous installons à une jolie terrasse pour déjeuner .Très peu pour moi ce genre de friture, je préfère une salade...


et puisque la terrasse jouxte une jolie boutique que je connais et bien voici le moment advenu d'une mini folie avant le retour.

SILVY, vetri d'arte, Murano, 9, viale Bressagio